5 points d’attentions à l’achat d’un camping-car

Blog 2 1 1

5 points d’attention à l’achat d’un camping-car : comment choisir son modèle ?

L’achat d’un nouveau camping-car (motor-home) est généralement lié à un important investissement financier. Mais pas que ! Il est donc important de ne pas se louper. C’est encore plus vrai quand on fait partie de ce qui est communément appelé les « primo accédants » Voici les 5 premiers points d’attentions à avoir.

1. Imaginer Voyager avec le véhicule

Il est important de se projeter dans un premier voyage afin de rendre compte de tous les facteurs qui entre en ligne de compte lors de l’utilisation d’un camping-car. Vous passerez ainsi dans un premier temps de « incompétent/inconscient » à « incompétent/conscient ». Les prochaines étapes étant de devenir « compétent/conscient » et finir dans quelques temps par être « compétent/inconscient ». Il y a deux façons de faire : Tout d’abord, il y a la payante… Pour la suite, c’est ICI (bientôt disponible)

2. Avoir son cahier des charges avant de se rendre à la concession

Pour éviter de devoir retourner au supermarché du coin de la rue, il est intéressant d’avoir fait sa liste pour revenir avec tous ce dont vous avez besoin pour manger durant la période que vous vous aurez définit. C’est à peu près la même chose pour les options et les accessoires que vous voudrez sur votre nouveau véhicule de loisir. A ceci près que quand la commande est passée, il sera difficile, voire impossible d’ajouter ou modifier/retirer l’une ou l’autre option. Et contrairement à ce que vous écrivez sur votre liste de courses pour laquelle vous avez une certaine pratique, si c’est votre premier véhicule, vous ne savez peut-être pas ce qu’il est nécessaire ou intéressant d’ajouter sur votre camping-car de rêve. Il est donc important de se poser les bonnes questions et de rédiger votre « liste des courses » spécifique à vos besoins et à vos attentes. Voici une liste de questions à se poser et de points à préparer avant de se rendre chez le distributeur qui détient le véhicule de vos rêves… C’est ICI (bientôt disponible)

3. Prévoir l’imprévisible

Mais comment peut-on prévoir l’imprévisible ! Très simple en fait. Il y a différentes manières. La première qui vient à l’esprit, c’est de « faire comme si », ou encore « d’imiter », ou de trouver des personnes ressources. Ce sont des techniques que vous avez utilisez dans votre adolescences probablement sans s’en rendre compte. Et c’est ces techniques-là qui vous aideront à dépenser juste les deniers qu’il faut ou de vous tromper d’implantation ou de véhicules. Pour la suite, c’est ICI (bientôt disponible)

4. Avoir une 2ème marque préférée

Il y a toujours moyens de trouver moins cher. Oui mai… Oui mais ! Les constructeurs répartisses leurs distributeurs afin d’éviter une concurrence qui amène ceux-ci à réduire leur marge pour gagner la vente. Le volume de vente de véhicule est très important. Et dès fois, la vente d’un véhicule supplémentaire permet au distributeur d’avoir une remise supplémentaire de la part du constructeur. Dans ce cadre, il y a quand même des opportunités de négociations. D’où l’intérêt d’avoir un deuxième « véhicule de rêve » dans votre esprit (mais pas que) quand vous allez rencontrer le vendeur. Vous rentrerez ainsi dans un rapport d’influence (et pas de force) qui vous permettra des économies substantiels. Et pour ce faire,… C’est ICI (bientôt disponible)

5. Acheter avant de signer le bon de commande

Et oui. C’est comme vous préparer pour votre premier rendez-vous amoureux ou vous rendre à un entretien d’embauche. Il faut avoir un maximum de scénarios possibles qui déboucheront sur la signature d’un bon de commande sans regret. Pour éviter le « ah, si j’avais su ». Voici les points de préparations à ne pas négliger : En premier lieu… Pour la suite, c’est ICI (bientôt disponible)

Encore plus de conseils  : Cliquez ICI et vous aurez la possibilité d’avoir une check-list détaillée qui vous servira lors de votre prochain achat, mais encore ICI (bientôt disponible) pour savoir où garer son véhicule, les taxes, les faux frais, les rongeurs,…)

5 points dattentions lors de lachat dun camping car
5 POINTS D’ATTENTIONS À L’ACHAT D’UN CAMPING-CAR

Qu’est-ce qu’un camping-car ?

Un camping-car est un véhicule aménagé pour offrir un espace de vie confortable et autonome à ses occupants. Il peut être utilisé pour des voyages, des séjours ou des activités de plein air. Un camping-car se compose généralement d’une cabine, d’un salon-séjour, d’une cuisine, d’une salle de bain et d’un toit ouvert.

Les différents types de camping-cars

Il existe plusieurs catégories de camping-cars et on en dénombre même cinq, dont trois principales : la capucine, le profilé, l’intégral, auxquels il convient d’ajouter le fourgon aménagé et la très marginale cellule amovible1.

La capucine

La capucine est facilement reconnaissable à sa casquette qui s’avance au-dessus de la cabine. Elle offre un bon espace habitable, puisque le lit double n’occupe pas de surface au sol. Elle est idéale pour la location ou les familles nombreuses. Elle a cependant quelques inconvénients : un couchage parfois bas de plafond (58 à 67 cm), et une hauteur hors-tout supérieure à 3 mètres (avec une prise au vent conséquente).

Le profilé

Le profilé est toujours assemblé sur la base d’une cellule rapportée. Il a remplacé la protubérance avant de la capucine par une légère avancée aux coins adoucis. Ce qui lui donne un profil nettement plus aérodynamique. Il propose un excellent compromis entre compacité et habitabilité. La plupart des profilés comportent un lit double permanent (souvent un lit central, parfois des lits jumeaux) ainsi qu’un lit de pavillon avant.

L’intégral

L’intégral est le type de camping-car le plus luxueux et donc le plus coûteux. Généralement dans les intégraux, il y a une vraie chambre à l’arrière du véhicule. Le salon-séjour est relié au poste de conduite. La cabine est intégrée dans l’habitacle et constitue à part entière un salon. On y retrouve des aménagements qui sont généralement très haut de gamme (matériaux et équipements).

Le fourgon aménagé

Le fourgon aménagé est donc le parfait compromis pour les voyageurs qui craignent le gabarit du camping-car. En effet, les fourgons sont désormais pourvus d’éléments de confort comparables tels que les sanitaires séparés. Ils offrent une grande liberté d’aménagement et peuvent accueillir jusqu’à sept personnes.

La cellule amovible

La cellule amovible est une solution pratique pour ceux qui veulent profiter du confort d’un camping-car sans avoir à acheter ou entretenir leur propre véhicule. Il s’agit en effet d’une petite maison sur roues qui se fixe sur le toit ou sur le châssis d’un autre véhicule1. Elle dispose généralement d’une cuisine équipée, d’une salle de bain avec douche ou baignoire, et peut accueillir jusqu’à quatre personnes.

Comment choisir son camping-car ?

Choisir son camping-car n’est pas une tâche facile. Il faut prendre en compte plusieurs critères, tels que le budget, la taille, la consommation et les équipements. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix.

Le budget

Le budget est un élément essentiel pour choisir son camping-car. Il détermine le type de véhicule que vous pouvez acheter, ainsi que les options et les accessoires que vous pouvez ajouter. En général, plus le camping-car est grand et luxueux, plus il coûte cher.

Il existe plusieurs façons de répartir votre budget selon vos besoins :

La taille

La taille du camping-car influe sur son confort, sa maniabilité et sa capacité d’accueil. Il existe plusieurs catégories de camping-cars selon leur longueur :

  • Les capucines sont les plus courtes (entre 6 mètres et 7 mètres). Elles offrent un bon espace habitable sans trop encombrer la circulation. Elles sont idéales pour la location ou les familles nombreuses.
  • Les profilés sont les plus populaires (entre 7 mètres et 8 mètres). Ils proposent un excellent compromis entre compacité et habitabilité. Ils sont adaptés aux voyages en famille ou entre amis.
  • Les intégraux sont les plus grands (entre 8 mètres et 10 mètres). Ils offrent une grande liberté d’aménagement et une vision panoramique sur route. Ils sont adaptés aux séjours longs ou à la découverte de nouveaux paysages.
  • Les fourgons aménagés sont les plus discrets (entre 6 mètres et 7 mètres). Ils offrent un bon niveau de confort mais une habitabilité moindre que les modèles recarrossés. Ils sont adaptés aux voyageurs qui craignent le gabarit du camping-car.
  • Les cellules amovibles sont les plus pratiques (entre 4 mètres et 5 mètres). Elles se fixent sur le toit ou sur le châssis d’un autre véhicule. Elles offrent une grande flexibilité de stationnement mais une autonomie limitée.

Les équipements

Les équipements du camping-car dépendent principalement des options que vous choisissez :

  • Le toit ouvert permet d’augmenter l’espace habitable mais réduit l’autonomie.
  • Le chauffage au carburant permet de réchauffer l’intérieur mais consomme plus de carburant et émet plus de CO2.
  • Le chauffage électrique permet de réchauffer l’intérieur mais nécessite une source d’énergie externe (panneau solaire, groupe électrogène…).
  • L’eau potable permet de se désaltérer et de se laver mais nécessite une source d’eau potable (puits, robinet, réservoir…).
  • L’électricité permet d’allumer les appareils électriques mais nécessite une source d’électricité (panneau solaire, groupe électrogène…).
  • La cuisine permet de préparer ses repas mais nécessite un espace et des ustensiles adaptés.
  • Le WC permet de se soulager mais nécessite un système de collecte et d’évacuation des eaux usées.
  • Les sanitaires permettent de se nettoyer mais nécessitent un système de ventilation et d’isolation.

Views: 123

2 thoughts on “5 points d’attentions à l’achat d’un camping-car”

  1. Article intéressant tressage comme toujours
    Hâte de voir les liens pour les divers points d attention ( en attente).

    Ahhh tout ce qu il faut penser !!! Heureusement que Marcel est là

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *